• Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

Historique

LA NAISSANCE

C’est en Novembre 2010 que l’histoire commence, même si les principaux acteurs ne le savent pas encore. Ce jour la, après pas mal de promesses en l’air issues de la cour du collège, marque la première rencontre musicale des 4 fondateurs du groupe. Ca se passe dans une grange, dans un esprit très « Rock’n’Roll », on branche les guitares et on verra bien ce qu’il se passe… Bref, le courant passe tout de suite ! Le groupe se compose alors de Sonia Rouquier au chant, Mikael Misiak à la guitare, Jules Derruau à la basse et Benjamin Couderc à la batterie.

DE LA GRANGE A LA SCENE

Les répétions s’enchainent et l’envie de montrer son bout du nez sur une scène naît. Le reveillon entre copains en guise de répétition générale, et grâce à quelques contacts qui n’avaient pourtant aucun rapport avec la musique, c’est la que va se dessiner notre premier concert disons « officiel ». Le lieu est connu, ce sera Privezac, la date, le 5 mars 2011 et avec qui ? Le Jenix System Tour, tout nouveau concept de soirée alliant groupes et DJ.

LA PREMIERE !

Ca y est on y est, à 2 minutes de monter sur scène, les jambes tremblent un peu, on appréhende mais on est impatients en même temps… Les premiers accords résonnent, le public est attentif mais timide, et puis c’est bon ! Après quelques morceaux et grâce à nos amis, le devant de scène se remplit, de même que la salle en général d’ailleurs ! Ca passe trop vite, enfin bon nous on est satisfaits et l’ambiance était magnifique, on pouvait presque ne pas rêver mieux.. (Oh ca va on était jeunes !)

LES RETOMBEES ET L’ETE

Notre première scène à fait l’effet d’une bombe, les demandes de concerts arrivent de partout, et en l’espace de quelques semaines, notre été est bouclé. Mais Jules le bassiste, nous apprend qu’il va partir passer un an aux Etats-Unis, et le départ est programmé en plein mois d’août… Très vite, on trouve le remplaçant, on cherchait plus un copain qu’un musicien a vrai dire, mais on a eu pas mal de chance car l’heureux élu remplira très vite les deux critères. Il s’appelle Paul Noyelle, il est complètement inconnu aux yeux de Sonia et Mika d’ailleurs, mais après quelques répétitions ca ne s’y connaissait même plus. Date après date, on enchaine les concerts et autant de moments inoubliables.

UN SACRE RYTHME DE CONCERTS…

Après l’été 2011, et jusqu'à fin 2012, les dates s’enchainent, 30 concerts en 2011, 40 en 2012… Ca ressemble plus trop à un calendrier de « petit groupe local » ça… D’ailleurs, ça n’a plus rien de local car pendant ces deux ans, on parcourt tout l’Aveyron mais pas que, on s’invite dans le Lot ou encore la Lozère. Jules refait quelques apparitions en remplacement lors de son retour en 2012, mais Paul reste le bassiste du groupe. Durant ces deux ans, on est pas seuls sur la route car Nicolas Arfeuillère, lui aussi un copain de collège nous accompagne en tant que technicien, mais ce n’est pas tout car on recrute un super chauffeur (et oui on est encore mineur j’vous signale !).

FEVRIER 2013, ET SI C’ETAIT LA FIN ?

C’est pas une blague, la question s’est vraiment posée ! Sonia et Jules décident de ne pas continuer l’aventure pour se consacrer à leurs études, ce qui peut se comprendre au vu du rythme très élevé qui est le notre. Si on fait les comptes, on est plus que 3, on a plus de chanteuse, mais on a un guitariste, un bassiste et un batteur, c’est la base ! Alors nous on continue, affaire à suivre..

Le 23 Février 2013, à Montbazens, c’est le dernier concert de Sors tes Couverts avec Sonia et Jules.

LA FIN D’UN CYCLE, MAIS UN RENOUVEAU

3 mois s’écoulent après le concert à Montbazens, et on est de retour sur les planches. Le temps de dépoussiérer un peu le repertoire et surtout de s’adapter, Mika devient logiquement le chanteur principal du groupe. On part avec une nouvelle équipe, Tom Bros intègre l’équipe en tant que chauffeur/technicien. On marque notre retour accompagné d’un clip qui mets en lumière également une nouvelle reprise plutôt inhabituelle (Le Petit Ane Gris – Hugues Aufray). Avec tout ça, les organisateurs nous font encore confiance et nous sollicite, la tournée 2013 sera elle aussi à la hauteur des deux précédentes si ce n’est plus. Plus de contacts avec le public, plus de participations, plus d’ambiance, et aussi plus de retours.. On assume pleinement un virage très « Festif » et ça à l’air de faire son effet.

NOUVELLE EXPERIENCE

Nombreuses sont les personnes qui nous l’ont réclamait depuis notre reconversion en trio, on se décide enfin ! Le premier album studio va voir le jour début 2014 et c’est une grande évolution pour l’histoire du groupe. Pour se faire, on fait confiance à Jean-Noel Joret, batteur et chanteur du groupe Pop-Punk « ZEPHYR21 ». Au lendemain de Noël 2013, on débarque à Montpellier pour y enregistrer tout ça. Sur ce premier opus, figurera deux compositions (Hymne à la Jeunesse et On est des Fous) écrites par Paul ainsi que 5 autres reprises. C’est aussi l’occasion pour nous de faire un clin d’oeuil aux origines du groupe en invitant Sonia et Jules sur une des chansons. Pour conclure, c’est une expérience très enrichissante pour nous, et il nous tarde déjà d’écouter le résultat après mixage.

2014, FIDELE A NOS ATTENTES

Tout s’accélère ! Le CD sort début Mars, l’occasion pour nous de fêter ça en organisant un petit concert et en invitant nos amis musiciens à nous rejoindre sur scène. A ce moment la, la tournée d’été affiche quasiment complet avec surement un record du nombre de concert en une année à la clé. Ca commence en Avril et jusqu’en Novembre, ça ne désempli pas ! On s’en sort avec cinquante concerts tout rond, et plus qu’un record, c’est des souvenirs inoubliables, car à on est entrain de vivre des moments énormes. L’album est en rupture de stock dès l’automne, vraisemblablement, on avait pas mesuré l’impact qu’aurait un CD sur notre petite « carrière ».

DES SCENES VARIEES ET PARTAGEES !

En 4 ans de tournées, on a eu la chance de rencontrer beaucoup de gens, différents par leur état d’esprit ou seulement par leur département. En effet, à notre carte des départements, on peut déjà cocher l’Aveyron (forcément !), le Lot, la Lozère, le Tarn et Garonne, le Tarn, le Cantal, la Haute-Garonne, la Corréze… Nous n’avons plus vraiment de limite et nous sommes prêts à aller ou l’on nous appelera quitte à visiter l’Hexagone !

Au cours de ces 4 années, on aussi eu l’énorme privilège de partager la scène avec des groupes renommés tels que Délinquante, les Castafiores, As de Trêfle, Sangria Gratuite, Flagrants Délires, Le Trottoir d’en Face ou même très récemment Massillia Sound System et les Croquants. Mais cela n’enlève en rien au plaisir que l’on a à jouer avec des groupes plus locaux qui sont souvent aussi nos amis en particulier pour nos collègues Aveyronnais dont nous sommes fiers de partager avec eux un viviez très importants de groupes dans le département !